Marche des Banlieues - Journal

  • Titre

    Marche des Banlieues - Journal
  • Instance démocratique

    Groupes - Campement
  • Corps

    Bourg la Reine, mercredi 2 mai.
    Couchage dans le parc municipal de La Haye les roses tout proche. Nous sommes réveillés par la police à 7 heures du matin. Un sous-chef nous abreuve de questions : D'ou venez-vous, où allez vous, ... Quand on lui demande si cet endroit est public ou privé, il répond "privé" puis s'éloigne ... La police aurait été alertée par les voisins inquiets. Toutes les identités sont relevées, enfin presque toutes ... Aoun est interogé plus longement car fiché depuis la plainte contre les abus de la Préfecture à la Défense. "Vous avez un quard d'heure pour lever le camp" : Le sous-chef joue au chef. Puis une demi-heure, puis départ avant 9 heures, "On repassera voir toutes les demi-heures" ... Renseignement pris auprès d'une résidente qui passait par là, le panneau "parc municipal" que nous avions vu à l'entrée n'est pas un canular : La police n'était pas repassée lorsque nous partimes après 10h30.

    De 11h à 13h, point fixe de prise de contact devant la gare de Bourg la reine. Le changement de département s'accompagne d'un changement d'attitude de la police. Sylvette nous raconte les déboires d'une médecine à deux vitesses quand on est du mauvais côté. Sandrine et Jules avaient apporté du café. Les échanges avec la habitants sont souvent poignants, la générosité populaire toujours au rendez-vous, discrète mais chaleureuse. Plessis Robinson, arrêt Résistance, les rencontres sont plus jeunes, les anciens en profitent pour souffler un peu. Avec les caddies et le terrain alourdi par la pluie, la traversée de la forêt de Meudon assez sportive. Courte pause devant l'observatoire. Dans ce département la police fait son travail  dignement : Nous sommes guidés et escortés comme des personnages politiques !

    A Meudon, nous dînons place Jules Janssen, à l'entée du château.
    En 1793, le Comité de Salut Public y avait installé un centre de recherche et d'expérimentation militaire (artillerie). Dans le château neuf fut créée la première compagnie d'aérostiers au monde.
    En 1871, les prussiens avaient installé leurs canons sur la grande terrasse ...
    La tour Eiffel se distingue encore au travers de la pluie et du brouillard.

  • Auteur

    marct
  • Sharethis

  • Vues

    Vues: 309