Communiqué de presse international du 15 mai 2012

  • Titre

    Communiqué de presse international du 15 mai 2012
  • Corps

    GROUPE DE COORDINATION MARCHE GRÈCE 

    Violentes arrestations de manifestants pacifiques en Grèce 

    Ce matin, 8h00, suite à une charge policière, 16 personnes ont été arrêtées en Grèce alors qu´elles se trouvaient sur la Place Syntagma dont trois Français, quatre Espagnols, quatre Grecs, un Italien, un Polonais, une Suisse et deux Belges. 

    Pronant l'action non-violente, ils font partie d'un groupe de manifestants de différents pays (Espagne, France, Italie, ...) certains issus des Marches parties de France qui se trouvent en ce moment réunis dans la capitale grecque pour une Agora de protestation et de réflexion sur la crise et ses enjeux. 

    Alors qu´ils étaient réunis pacifiquement sur la place Syntagma, les forces de l´ordre ont voulu l'évacuer sous prétexte de nettoyage. Les manifestants présents ont résisté pacifiquement aux forces de l´ordre. Face à leur résistance, la police a chargé violemment, puis les a arrêtés. Ils ont été emmenés vers différents commissariats du centre ville. 

    Une première comparution a eu lieu ce mardi soir aux environs de 18h00. De nombreuses personnes sont venues de toutes part en soutien, pour dénoncer les arrestations jugées violentes et injustifiées. 

    Jusqu`à présent les charges retenues contre les détenus sont d´après l´avocat grec: « résistance à force de l’ordre », et « dégradation de l’environnement ». 

    Le procès des détenus a été reporté à ce mercredi 16 à 12h00. Ils passeront la nuit dans cinq commissariats différents d´Athènes. 

    Un concert a été organisé à la Place Syntagma pour dénoncer la répression policière, apporter un soutien moral au détenus mais aussi dans le but collecter des fonds pour financer les frais de détention.

  • Auteur

    marieange
  • Sharethis

  • Vues

    Vues: 298