Communiqué de presse daté du 28 septembre 2012

  • Titre

    Communiqué de presse daté du 28 septembre 2012
  • Corps

    Bonjour à vous tous,

    Communiqué de presse comportant 3 parties : 1) Compte-rendu du rassemblement du 25 septembre; 2) Invitation à la manifestation du 30 septembre; 3) le changement de notre nom.

    1) Nous nous sommes rassemblés devant l'ambassade d'Espagne le 25 septembre  pour soutenir nos camarades espagnols dans leur lutte pour la démocratie et pour la justice sociale. Une centaine de citoyens avaient fait le déplacement. Nous dénonçons les violences policières comme étant contraires aux droits humains fondamentaux, notamment au droit à la liberté de manifester : http://www.youtube.com/watch?v=0Am3nJNwgVo

    Nous appelons les journalistes à être vigilants sur la terminologie employée : il s'agit de violences policières d'une particulière gravité exercée contre une manifestation pacifique,  organisée et présentant des  revendications, et non pas d'"émeutes", comme les ont dénommés la presse  anglaise. L'appel à cette manifestation était clairement non-violent,  et de nombreuses provocations policières, notamment par des agents en civil, ont été filmées et rapportées sur le réseau social Twitter : https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=YuRHshyT-yA#  (à la minute 2'57). Les différentes vidéos témoignent de la non-violence de la foule, et du recours aux matraques et aux flash-ball par les forces de police. 

    Nous dénonçons l'intimidation des journalistes, la destruction de matériel de journalisme par les forces de l'ordre, et les atteintes à la liberté de la presse : http://www.youtube.com/watch?v=BUVr-Lcnq-8

    Nous déplorons les multiples blessés, et espérons un rétablissement sans séquelles  du blessé à la moelle épinière. Nous estimons contraire aux droits de  l'homme le fait que les secours aient été gênés dans leur intervention  par les forces de l'ordre. 

    Nous condamnons fermement les arrestations et détentions de manifestants et resterons vigilants quant au respect de leur droit à une justice équitable. 

    La réaction du gouvernement espagnol nous parait mettre gravement en péril la démocratie, tout comme cela s'est produit précédemment en Grèce. Nous nous associons aux revendications des espagnols qui ont rédigé le manifeste suivant :  http://paris.reelledemocratie.net/node/1589

    2) Nous appelons à la manifestation unitaire du 30 septembre contre le traité budgétaire européen (http://www.stopausterite.org/?p=8), et nous vous donnons rendez-vous ce dimanche à 13h00, au 8 avenue du Trône (M° Nation).

    Nous organiserons une assemblée après la manifestation, place d'Italie, afin de proposer aux manifestants un lieu d'échange et de construction commune sur les suites à donner à la mobilisation. Ce sera aussi une occasion d'informer les participants de la manifestation que nous organisons le 13 octobre, avec d'autres associations, pour l'annulation de la dette, dans le cadre de la journée mondiale d'action du mouvement Démocratie réelle maintenant / Occupy / 15M / Indignés. 

    Alors que des mobilisations d'ampleurs secouent plusieurs pays d'Europe, nous ne serons pas seuls ce 30 septembre : en l'Espagne des rassemblement sont appelés devant les consulats français pour soutenir la manifestation : http://www.facebook.com/events/369172093162717/

    3) Veuillez prendre note de notre nouveau nom : Mouvement pour une Démocratie Réelle Maintenant ! Paris  – Ils nous ont appelé les indignés. "Indignés" est le terme qui a été utilisé par les médias de façon prépondérante pour désigner notre mouvement. Nous avons jusque là repris ce terme avec plus ou moins de constance et en le conjuguant éventuellement avec d'autres appellations courantes du mouvement : occupy, Démocratie réelle maintenant, 15M... Nous voulons maintenant, en mettant l'accent sur "Démocratie réelle maintenant", mieux exprimer ce qui fait pour nous la singularité de notre mouvement. Cette singularité tient à une critique globale du système qui met en avant la question démocratique comme étant à la racine des différentes oppressions auxquelles nous sommes confrontés. Elle tient aussi aux pratiques démocratiques immédiates que nous développons et expérimentons de façon quotidienne et concrète. Alors que le terme "indignés", à la dimension fortement médiatique, pouvait faire croire à un sentiment éphémère et sans suite constructive, nous réaffirmons la dimension construtive de notre mouvement qui s'ancre désormais dans la durée. 

    Cordialement.

    Mouvement pour une Démocratie Réelle Maintenant ! Paris  – Ils nous ont appelé les indignés

    Web: http://paris.reelledemocratie.net

    Twitter:  @acampadaparis

    Contact mail de la Presse : prensa.acampada.paris@gmail.com

     

  • Auteur

    marieange
  • Sharethis

  • Vues

    Vues: 380