CR de l'Assemblée générale du 24 juin 2011

  • Titre

    CR de l'Assemblée générale du 24 juin 2011
  • Instance démocratique

    Assemblée Générale/Populaire
  • Corps

    Compte-rendu de l'assemblée générale du mouvement pour une réelle démocratie maintenant

    qui s'est tenue le dimanche 24 juin 2011 sur le quai St Bernard (face Jussieu)prochaine 3 juillet

    -

    Diffusion du document papier : "Propositions des commissions - Objectifs communs proposés à l'A.G. par les commissions"

    - marc (t) : Proposition de parler à l'horizontale, assis quand les auditeurs sont assis, pour se distinguer d'un meeting politique. Pas de consensus : chacun fait comme il le souhaite.
    Proposition de garder les listes de candidats à la prise de parole qui n'ont pu s'exprimer en raison de la clôture de la séance, pour leur donner, s'ils le souhaitent à la séance suivante une priorité d'expression sur le point traité sans leur avis. consensus sur la 2nde proposition.

    - Shin : présentation du concept de manif. éphémères. Shin nous a dit qu'il s'était joint à nous car nous n'étions pas un mouvement éphémère comme toutes les autres manifestations et mouvements auquel il avait pu participer.

    - Angelo : Témoignage citoyen.

    - Daniel : L'avenir appartient aux enfants.

    - Clément : Constat : Le vote peut être acheté par l'argent. Conclusion : Quelque soient les différences politiques, il y a union sur l'objectif : une réelle démocratie.

    - Bernard constate que l'argent aujourd'hui fait le pouvoir et qu'il faut que l'on s'attaque à l'argent et que l'on en parle. Il explique ensuite que l'on manipule le peuple à travers les médiats tel que la télévision et que l'on manipule ainsi leur vote. Malgré nos différents points de vue politique il faut que l'on s'unisse sur l'objectif : une réelle démocratie.

    - Benjamin : souligne l'absurdité d'une vie uniquement orientée vers le travail.

    - Laurent : Porosité des institutions, banques/organisations humanisantes : Goldman sachs / O.N.U. (1)

    - Laurent (à casquette) : Rappel de l'idéal de Citoyen du monde. Invitation à soutien d'action. il faut faire prendre conscience aux gens, distribuer des tracts et éviter de le faire sur le réseau d'internet pour informer le moins possible la police car il y a une répression forte dans notre pays et il faut aller à l'essentiel. une représentation mondiale de notre mouvement tout de suite !

    - Ainhoa : Rappelle les bases de la démocratie, qu'elle ne peut être défendue que dans l'espace public, que c'est une défense de la dignité humaine, excluant les discriminations de toutes sortes.
    Souligne que la démocratie n'est ni un concept vide, ni une idée neutre. Une démocratie réelle est un démocratie avec des citoyens qui prennent des décisions en commun. Il faut que l'on défende les êtres humains de toutes origines et de tout sexe et il faut dire non à toute forme de violence et de racisme. On est tous égaux, il faut s'unir contre les discriminations et prendre des décisions tous ensemble.

    - Ricardo : Dénonce les machines à certitudes, les solutions toutes faites, des partis politiques et des syndicats .."qui ne me représentent pas !"

    - Romain : S'unir en se donnant des objectifs principaux concrets : 30 revendications.

    - Marc : Expression du besoin d'affiner la communication et de la nécessité de faire vivre les liens internes France.

    - Marie-Lyne : Rappel du rôle fondamental de l'éducation nationale. Mise en garde contre l'endoctrinement, en particulier de ceux qui ont politiquement viré à droite. Faire le lien entre l'indignation et le diagnostique de ce qui ne va pas. Ce qui nous rassemble : Poésie, humour et chaleur humaine. Elle encourage tous les indignés a faire de l'art sous toutes ses formes que ça soit par le dessin, la peinture, la musique, la poésie ...

    - Djidji : la démocratie est un concept hyper-exigeant. Nous abordons un cap significatif de l'histoire humaine. Un obstacle à notre mouvement : Les egos
    Indignation sur le fonctionnement interne : Les personnes d'extrême droite ont elles aussi le droit de s'exprimer car nous sommes dans un espace démocratique. Tout message raciste, de haine, invitant à la violence étant interdit par notre mouvement. Les CRS, le pouvoir : on ne gagne rien à les insulter. L'extrême droite, on n'a pas à la rejeter. Dans un espace réellement démocratique, elle se met hors-jeu d'elle même.

    - Michel : Souligne la difficulté de la mise en pratique au quotidien de la démocratie réelle. En cause les habitudes, déduit qu'il est temps pour le mouvement d'essaimner. Propose que l'on aille par petit groupe un peu partout discuter de notre mouvement avec les gens, que l'on ne reste pas un petit groupe fermé.

    - David: La main mise des marché sur la démocratie. La démocratie a été confisquée lorsque tous les traités européens ont donné de plus en plus de pouvoir aux marchés au détriment des peuples. Ne plus parler de ''marques'' politiques . Il faut rassembler !
    Affirme le besoin de demander la formation d'une Assemblée Constituante.

    - Fouad : Rappelle l'objectif : Mobiliser la Banlieue.

    - Jerôme : Présente un schéma sur papier avec cause et conséquence de la Dette. Indignation (on se dispute le dessin comme une oeuvre d'art en fin de scéance !

    - Ramon : Indignation : Subprimes, bulles financières

    - Benoît : Si l'on ne paye pas la dette, les créanciers n'en mourront pas, par contre mourir pour les rentiers ?

    - Sisco : Témoignage. Refaire 68 !

    - Seïf : "Merci de m'avoir réconcilié avec la France". Mais la liberté d'expression n'y est plus que celle des médias de masse, le président attaque le droit du sol ! Les nouveaux patrons du monde sont les agences de notation !
    Recommande de ne pas séparer l'action de la réflexion.

    - Flo : Nous ne sommes pas riches, nous ne sommes pas racistes, nous faisons du collectif. Constate que jusque là seulement trois femmes ont pris la parole. Pense qu'en Europe les gens sont plus préparés (ont plus de moyens ?) que les Latino-américains. Exprime l'espoir (partagé) que nous réagirons avant ...

    - Hugo : Ne pas proposer de solutions toutes faites mais quelques exemples de luttes contre toutes les formes de domination et d'oppression. Préconise le retour au vote quand le consensus n'est pas réalisable.

    - Denis : Met l'accent sur la notion de Justice. Injustes malgré nous ... Le peu de moyens de l'institution actuelle de Justice.

    - Jean-Baptiste : Etre résigné n'empêche pas d'être indigné ! Les gens ne croient plus du tout à la compétence des gens qui dirigent et c'est surement pour cela qu'ils ne nous rejoignent pas ils sont abattus résignés ce qui ne les empêche pas d'être indignés.

    - Catherine : Faire avancer la Loi interne et le Consensus. Ne pas nier les différences gauche/droite. Rechercher des salles gratuites en cas de pluie. C'est par la base que le sommet des syndicats et des partis va bouger !

    - Paul : souligne qu'il y a des oppositions qui arrangent le pouvoir en place.

    -Mehdi : Ca n'est pas qu'un problème de richesse c'est un problème de pouvoir. L'injustice de la justice.
    Indignation sur le nucléaire et la pollution : Remettre le développement durable au centre des préoccupations. Mettre le citoyen au centre des préoccupations : Chaque loi, avant qu'elle passe, doit être votée par les citoyens. Indigné par la vente d'armes à travers le monde

    -Synthèse à mi-étape de Romain qui n'a pas noté deux des propositions, ce qui provoque quelques remous. Propositions et perspectives concrètes ''qu'est ce que l'on fait ensuite?'' (on répète les propositions pour qu'elles ne soient pas oubliés)
    - Inscrire le fait que l'on est un mouvement antiraciste, anti-sexiste, écologiste.

    - Philibert : La démocratie c'est d'abord la liberté d'expression. Il explique que la démocratie est née durant la Grèce antique : Celui qui veut parler se lève et parle : "c'est la base", il invite ensuite les indignés a aller avec lui à Radio France pour faire parler de nous car c'est une radio publique.

    - ?(Indignée)? : Souligne qu'il y a des initiatives et actions réalisées et en cours. invite tout le monde a rejoindre les actions. Demande que sur nos tract soit mentionné le terme ''d'indigné''

    - Damien : annonce les dates du 15 septempbre et 15 octobre, et demain 19h à Montgallet, la gaypride.

    - Fahima : (Action banques). Rendez-vous : 30 juin : Solidaires avec les enfants de la révolution. 4 juillet : Anniversaire du procès des révoltés de Villiers-le-bel. (Délation remunérée, immunité de policiers, peines disproportionnées).
    Indispensables slogans simples : Nous ne payerons pas votre crise, Stop à la vie chère, pouvoir au peuple !

    - Hugo : (juridique) Les abus de pouvoirs, arrestations au cours de manifestations, souhaite organiser des conférences débats avec spécialistes du droit.
    Demande à Romain s'il peut faire les 4 propositions de la commission. Les quatre propositions sont adoptées par consensus :
    1- Que nous rassemblions toutes les informations sur les irrégularités de la police (mettre les témoignages sur internet)
    2- Informer sur nos droits vis à vis des forces de l'ordre et faire des ateliers.
    3- Conférence débat sur les abus de pouvoir.
    4- Travail en coordination avec toutes les commissions juridiques des autres villes pour rassembler nos forces et informations.

    - Ramon : constate que depuis 1917, les mouvements ont eu peu de résultats. le Peuple n'est pas représenté

    - Ricardo : propose la création d'une commission "Arts sans frontières"

    - Bernard : ? propositions : aller le 28 et le 29 soutenir la Grèce en allant à l'ambassade grecque faire notre réunion là-bas. le 30, aller soutenir la Grande Bretagne devant leur ambassade, soutenir leur manifestation, dire que nous sommes avec eux aussi. Prévoir une action pour le 23 Juillet - marche de l'Espagne ou tout le monde va à Madrid. Mouvement social en soutient au Brésil le 14 Juillet

    -Shin : Il est bien de faire des regroupement comme ce soir mais il est important de faire aussi les choses individuellement; parle d'Auroville

    - Michelle : Informe à propos d'un film sur le mouvement en Espagne dont la traduction est en cours.

    - Benoît : propose son soutien technique pour les forums sur internet /ou/ demande s'il y a des gens qui s'y connaissent pour aider à la création d'un site , d'un forum.

    - Orianne : Fait un compte rendu du groupe Convergence des luttes. Exprime le besoin d'un calendrier/tableau disponible sur le net des dates et thèmes de chaque commission. Invite au soutien à la rotisserie (4 rue Sainte Marthe, 10ème)

    - Samuel : soutient la demande de calendrier, souhaite ne faire des réunions de commissions qu'une fois par semaine (comme en Espagne) et propose les vendredis.

    - Daniel : propose pour Convergence des luttes les lundis.

    - Djidji : propose qu'une commission Soins soit crée, physiques, psychologiques.

    - Délia : Rappelle la nécessité d'anticiper pour ne pas être en panne de tracts.

    - Contribution de la commission juridique. Rappel que les droits sont enfreints par les force de l'ordre.
    - Proposition : réunir des dossiers pour porter plainte contre toutes les infractions des forces de l'ordre sur le indignés. (photos videos)

    - Christophe : On a crée un groupe action banque : Invitation à y participer. Diffuser des documentaires sur les banques dans des lieux publics et devant les banques, réaliser des dossiers d'information sur chaque banques.
    Actions prévues à préciser : des chants des danses dans les banques pour alerter le grand public

    - Nico : [Contributeur majeur aux supports web] souligne l'enjeu de faire évoluer les structures.

     

    En fin de séance et avec un nombre limité de volontaires, ont été mandatés :
    - Secrétaire Orianne à l'unanimité, Noémie à l'unanimité et ---- (NdR dsl trou de mem.) encore à l'unanimité !

    Départ d'un groupe de soutien aux sans papiers du 19eme rue Botzaris

    Dimanche 26 Juin à 18h RDV à 18h quai St Bernard devant l'institut du monde Arabe pour une assemblée festive. Prochaine assemblée générale (AG) : Dimanche 3 Juillet. (consensus)

    - Constat : Aucun des mandatés au poste de secrétaire n'ayant assumé sa charge jusqu'à la désignation de leurs remplaçants en fin de séance de la présente assemblée, ce compte rendu a été réalisé par Orianne, Matt & marc.

    (1) Note, source = Attac.fr : Mario Draghi, ancien Président de Goldman Sachs Europe, prend aujourd'hui la présidence de la Banque centrale européenne. Il présidait la banque d'affaires américaine au moment où celle-ci, dans les années 2000, aidait la Grèce à maquiller ses comptes publics. Son rôle va être de préserver les intérêts des banques dans l'actuelle crise européenne.

  • Auteur

    marct
  • Sharethis

  • Vues

    Vues: 880