Points pour réunion 29/6/2011 et CR 30/6/2011

  • Titre

    Points pour réunion 29/6/2011 et CR 30/6/2011
  • Instance démocratique

    Commission Logistique
  • Corps

                                                                                                 DATE :            29/06/2011

                                                                                                 LIEU :              bd Richard Lenoir

     

     

     

    A.    Structure interne à la commission de Logistique :

     

    Pour pouvoir assurer une continuité du travail et ne plus nous retrouver sans accès à la plus part de contacts, on avait décidé de regrouper tous les personnes en quatre équipes pour sécuriser la suite des démarches.

     

    a.     Support Artistique et Culturel: audiovisuel, animation (concerts, éducation populaire, etc), graphisme et linguistique

    b.     Support Premières Besoins: alimentation, stockage et transports

    c.     Support Distribution et Information: impression de tracts et affiches, préparation des banderoles et distribution

    d.     Support Coordination: responsables, secrétaire (aussi trésorier)

     

    Les noms de ces équipes ont été mis pour moi de façon arbitraire et ils ne sont pas représentatifs. Il faudrait que vous proposiez des noms plus cohérents pour définir les mails pour rester avec surtout s'il faut créer les nouveaux mails. Il va falloir aussi que chaque volontaire met ses préférences pour s'inclure sur chacun des groupes. On aura aussi besoin de centraliser aussi tous les contacts de chaque e-mail précédent pour les centraliser dans les comptes que l'on définira. Une fois dedans, vous pouvez vous repartir les taches comme elles étaient avant mais en les centralisant depuis le même mail de l'équipe.

     

    Art et Culture

    Premiers Besoins

    Distribution et Information

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    a. Responsables: il faudrait deux différents responsables pour pouvoir assister à toutes les réunions de « Coordination Inter-commissions » et pouvoir être présents tous les jours sur place.

    b. Secrétaire: j’avais considéré ce rôle comme une personne de support pour assister au responsable mais maintenant il faudrait bien régler le fonctionnement en incluant la partie trésorerie.

    c. Informatique: Miguel continuera à gérer les comptes informatiques.

     


     

     

    Il faut nous mettre une basse solide chez nous pour continuer à agir d'une façon efficace. Une fois on aurait réussi, on va préparer depuis chez nous une proposition de model d'organisation générale des commissions. De cette façon l’on va inviter les autres à se structurer (il fait deux semaines que l'on l’a proposé et seulement la communication a fait des essais).

     

    A continuation on devrait faire un effort de définition des propositions pour l'ensemble des commissions:

     

    B.    Structure interne pour les commissions et lien inter-commissions:

     

    L’on a complètement bureaucratisé la participation dans le mouvement; les commissions doivent être composées par des volontaires et c’est pour ça que l'on ne peut pas obliger personne à en faire partie. Ailleurs (autres mouvements), les commissions préparaient les outils pour que toute le monde puisse participer, ici on a créé des groupes de responsabilité par peur à perdre le contrôle ou des infiltrations (finalement c'est ça qu'il est passée). Finalement on obtienne un système exclusif de façon que tu prennes partie que dans une commission.

     

    Aujourd’hui il y a un système dans lequel certains veulent se responsabiliser de faire des propositions et comme est normal, les gens se méfient et finalement partent. Il faut mettre en clair que dans les commissions, ils doivent qu'organiser des outils concrets du mouvement pour que toute le monde puise participer.

     

    Il faudrait essayer de définir qu'est-ce que devrait être une commission (avec cela l'on définie son fonctionnement et sert pour limiter l'existence de commissions connes qui ne servent à rien, et qu'en plus nous volent des volontaires que pourraient aider dans autres commissions pour faire des choses plus effectives). Au même temps essayer de faire une proposition de l’organisation inter-commissions avec les démarches et liens entre-elles.

     

    C.     Emploie du temps cohérent pour pouvoir bien agir:

     

    L'on devrait aussi faire une proposition d'une sorte d'emploi du temps typique pour toute la semaine et comme ça arrêter de faire des réunions à la con chaque soir tous les commissions sans produire rien d’intéressant.

     

    Il faudrait un jour par commission pour que tous pouvons participer à tout. En étant logistique, nous pourrions participer dans les autres commissions: un exemple serait que la commission X (france, démocratie interne, international...) puise préparer un jour un débat où une petite assemblée "non déterminante" dans laquelle on peux tous participer (toutes les personnes qui voudront et pourront venir pour le faire); de cette façon personne peut méfier des  propositions présentés dans l'AG à cause d’une monopolisation pour la partie de certaines personnes, groupes où partis politiques.

     

    Lundi

    Mardi

    Mercredi

    Jeudi

    Vendredi

    Samedi

    Dimanche

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                                                

     

     

     

    D.    (CR Réunion) point de structure interne logistique:

     

    Avec un accord par rapport à la présentation des différents points de discussion, un accord a été trouve par rapport aux noms des groups, en restant les trois suivants :

     

    Art et Culture ; Premiers Besoins ; Distribution et Information

     

    Pour la suite des travails il va falloir créer trois comptes en correspondant aux trois nouvelles équipes de travail. On a d’abord commencé pour distribuer tous les présents entre les trois équipes :

     

    Art et Culture

    Premiers Besoins

    Distribution et Information

    Jeremy

    Rahyane

    Jennifer

    Vanessa

    Balma

    Marc

    Nathalie

    Jaime

    Carlos

     

    Les non-présents dans la liste seront assignés à partir du moment que soient présents dans les réunions de logistique.

     

    Pour l’instant on continue avec les deux derniers responsables de logistique : Anna et Carlos. En étant donnée que Anna partira en quelques jours, c’est déjà lancé l’appel pour la corresponsabilité de la commission.

     

    Pour le sujet de Secrétaire (plus trésorier) il y a eu seulement Jaime comme disponible.

     

    On laisse la définition des postes internes au moment que l’on sera plus nombreux, (en attendant toujours que ceux qu’ont dite que reviendront, reviennent).

     

    E.     (CR Réunion) point de structure interne commissions:

     

    En essayant de définir le fonctionnement théorique d’une commission, on a pu définir deux types de commissions différentes, avec des caractéristiques communes. On les a définies comme :

     

    a.     Commission Services : Ce sont des commissions qui donnent une sorte de support spécifique au mouvement. Entre elles on a pu classer les suivantes :

                             i. Juridique

                           ii. Logistique

                          iii. Communication

                          iv. Accueil

                            v. Sécurité et Ordre (ou Respect)

     

    b.     Commission Groupes de Travail : Ce sont des commissions qui préparent des sessions de travail thématiques ; cela signifie qu’elles sont des groupes des personnes volontaires, le but desquels est de gérer une fois par semaine un débat, assemblée thématique où un groupe de travail quelconque, OUVERT A TOUT LE MONDE. Aucune commission thématique à la légitimité de balancer des propositions qui n’ayant pas sortie d’une journée de travail collectif OUVERT A TOUT LE MONDE. Aujourd’hui, les réunions des commissions dans lesquels se produit ce travail sont exclusives, tous les présents à la commission de logistique ne peuvent pas assister, et parfois trois commissions différentes travaillent sur les mêmes propositions dans de coins séparés. Les membres de chaque commission devraient :

                             i.     Être volontaires (personne ne doit être obligé à former partie d’aucune commission pour participer aux jours débats et assemblées).

                           ii.     Se réunir entre eux que pour coordonner, jamais pour faire des propositions à l’AG sortant que d’entre eux. Cela voudrait dire :

    1.préparer les sujets à débattre,

    2.chercher des experts sur le sujet que pourraient intervenir,

    3.modérer les débats et

    4.récupérer les propositions synthétisés dans la journée de travail pour les proposer après à l’AG.

                          iii.     Aucun choix des petites Assemblées où Débats où journées de travail, n’est pas légitimé qu’après son approbation dans l’AG.

     

    c.     Commission Organisation Interne / Inter-commissions : N’importe pas le nom.

     

    * « Cette partie c’est écrite pour moi, et l’on a discuté dans la commission logistique où ils en sont d’accord mais il n’a pas été strictement traité dans la dernière réunion »

     

    Dans cette « commission d’organisation et coordination », il n’y a aucune personne en  représentant le mouvement. Les secrétaires sont des personnes élus pour les AGs pour une fonction très importante:

                  i.     Assurer que le mouvement puisse continuer. Cela signifie :

    1.     Coordonner les réunions inter-commissions dans lesquelles doivent se retrouver les « représentants » de chaque commission pour « justifier » son travail et se coordonner entre les différentes commissions.

    2.     Préparer la synthèse des propositions et du travail de toutes les commissions pour le présenter dans l’AG.

                 ii.     Cela ne signifie pas :

    1.     Avoir plus droit de parole que celle des spectateurs.

    2.     Être aucun type d’autorité ou porte-parole dans le mouvement.

     

    Il faut préciser que ces réunions ne sont aucun endroit de décision :

               iii.      L’on justifie le travail de chaque commission en face des autres commissions, et des secrétaires (qui sont en « représentation » de l’AG qui les a élus). L’on fait dans ces réunions un bilan du travail de la semaine, qui doit être présenté dans l’AG au début.

     

                iv.      Une présentation des propositions sorties dans les journées de travail à présenter dans l’AG. Là-bas les secrétaires peuvent dénoncer un travail incorrect des commissions thématiques si sa synthèse des petites Assemblées ne se correspond pas à la réalité.

     

                 v.     Les secrétaires modèrent la réunion dans laquelle ne peuvent que parler les représentants de chaque commission. Il peut y avoir des observateurs, mais aucun débat déterminant devrait se produire avec la participation personnelle des observateurs ni des secrétaires.

     

     

     

    F. (CR Réunion) point sur l’emploi du temps cohérent:

     

     

    Lundi

    Mardi

    Mercredi

    Jeudi

    Vendredi

    Samedi

    Dimanche

    Matin

     

     

     

     

     

     

     

    Après-midi

    Réunions Commissions

    Débat 1

     

    Débat 3

    Réunions Commissions

    Action Massive

    AG

    Soir

     

    Débat 2

     

    Débat 4

    Réunion Inter-commissions

    Concerts

    AG

     

    Pour pouvoir trouver une façon de structurer la semaine et pouvoir tous participer à la construction des propositions et la direction du mouvement, on a fait un emploi du temps hebdomadaire qui nous permettrait surtout à la logistique à être présents et participer:

     

    a.    AG Dimanche : On a considéré que serait le jour plus indiqué en analysant les AG faites, et la présence de personnes:

                          i.    Moins d’obligations personnelles

                         ii.    Sommet d’une semaine de travail de toutes les commissions

    b.   Concerts et Action Massive Samedi : Pour finir de préparer les détails de dernier moment et ne pas laisser des réunions importants pour lendemain, on avait considéré de placer une journée détendue pour tout le monde :

                          i.    Action massive : on considérait intéressant de faire une action de remplissage des commissariats parisiens, occupation pacifique d’une place touristique de paris. Tous assis par terre pour être dégages pour la police, au temps que l’on tract tous les touristes et français qui passent.

                         ii.    Concert : espace de discussion entre tout le monde le soir avec des concerts libres aux groupes peu connus que cherchent un espace pour se faire connaitre.

    c.    Réunion de commissions le Lundi : Après les décisions finales de l’AG, préparation dans le sein de chaque commission pour préparer les activités où débats au long de la semaine. Jour après l’AG, il faut une journée de préparation avant de lancer plus de assemblées ni débats intenses.

    d.   Réunions commissions et Réunion inter-commissions Vendredi: pour finir la semaine de préparations, un dernier point :

                          i.    Commissions : Réunion au sein de chaque commission pour préparer la réunion inter-commissions, où les commissions justifient sont travail et présentent la synthèse des propositions sorties des débats.

                         ii.    Inter-commissions : Réunion inter-commissions pour le control hebdomadaire et préparation de l’AG de dimanche.

    e.   Débats pendant les journées de Mardi et Jeudi : répartition des deux journées pour traiter publiquement les sujets choisis au sein de chaque commission thématique. Aussi les actions à réaliser pendant la semaine suivante.

    f.     Mercredi : Jour de vie personnelle, chacun s’occupe de récupérer sa propre vie privée et reposer des activités du mouvement.

     

    * Clairement, ce document essaye de montrer un débat au sein de la logistique, pour essayer d’arranger un gros problème concernant l’organisation du mouvement, qui nous empêche de faire partie d’un mouvement dite démocratique; c’est un point déjà évoqué pour ma part à d’autres réunions d’inter-commissions, mais je n’ai pas vu apparaitre des alternatives.

     

    Au même temps, j’avais déjà demandé de la part de la logistique, une structure au sein de chaque commission pour comprendre le fonctionnement des commissions. C’est nécessaire parce que si nous mêmes ne comprenons pas comme fonctionne le mouvement, nous ne pourrons pas proposer des solutions aux problèmes que tous nous voyons.

     

    L’intérêt de ce document donc, est celui de promouvoir un débat au sein de chaque commission pour essayer de construire une structure que pourrait-elle nous permettre de faire partie à tous, de toutes les décisions importantes du mouvement.

     

    Je ne veux plus JAMAIS voir une demande d’impression d’un tract dans lequel le premier paragraphe parle des partis politiques auxquels appartiennent certaines personnes du mouvement.

     

     

     

    Carlos comme responsable de la commission Logistique

    30/06/2011 Paris

     

  • Auteur

    miguel
  • Sharethis

  • Vues

    Vues: 958