CR AG du 08-01-12

  • Titre

    CR AG du 08-01-12
  • Instance démocratique

    Assemblée Générale/Populaire
  • Corps

    CR AG du 08-01-12

    Beaubourg 15H.
     
    L'AG a débuté avec environ 30 personnes et a culminé vers 45/50 personnes. L'AG s'est terminée vers 19H.
     
    Ordre du jour:
    I. Point international.
    II. Commissions:Juridique
    III. Groupe de travail (GDT)
    IV. Prochaine AG.Secretariat.
    V. Tour de parole libre.
     
    Modération : Délia
    Facilitation : Jean-Baptiste
    Tour de parole : Nico
    Traduction : Juliette
    Scribe/preneur de notes: 1. Laura, 2.Yan, 3.Marc
     
    Abbréviations:
    GDT= groupe de travail
    JAPop= Journée mondiale d'assemblées populaire (14J)
    Ndr='Note de la rédaction'
    Ndr-pb= Scribe pas sûr d'avoir bien compris/rapporté le propos.
    CP= Contre-proposition
    AG= Assemblée Générale
    TGI= Tribunal de grande instance
    ----------------------------

    I. Point international

    ·Adèle : 
    revient d’occupy LSX (London Stock Exchange) à Londres et Occupy Bristol
     
    Lieu : Un village bien organisé s’est installé depuis fin octobre, à peu près. De plus, 5 squats existent : devant la cathédrale Saint-Paul, à la City, dans un square...
     
    Démocratie interne : Les AG se déroulent tous les soirs à 18h et sont actives, les GDT peuvent détailler leurs besoins. Le fonctionnement ressemble au nôtre, si ce n’est que la prise de décision est déléguée par l’AG à un groupe de 10 personnes, qui discutent entre eux et prennent la décision finale. Les decisions se prennent au sein de l' AG de St-Paul.
     
    Répression : la City a procédé à un « lancement de jugement » pour que le camp soit déclaré illégal (la city est indépendante de la ville de Londres). Le jugement sera connu dans 2 ou 3 mois. 
     
    Des artistes viennent sur les camps. La police est courtoise et respectueuse des campements (elle ne dégrade pas les biens privés), mais elle est très présente dans les manifestations.
     
    ·Florian : 
    donne des nouvelles de la marche de Bruxelles à Rome. Des marcheurs sont déjà arrivés à Rome et y restent jusqu’au 18 janvier.
     
    Ils appellent à une grève générale et participent à l'appel des Assemblées Populaires (APop) du 14 janvier. [ndr-pb:le 15 janvier, carnaval et système d'initiative...]
     
    ·François : 
    à Franckfort, les indignés ont reçu l’autorisation de la mairie pour camper jusqu’à 10 janvier. Autorisation de 15 jours, régulièrement renouvellées. Devant la BCE (Banque Centrale Européenne). Aucun policier autour du campement.[Confirmé plus tard par Renaud: pas de répression excessive]
     
    Ils appellent à un "Occupy banks" [BCE?] le 18 mai 2012, suivi d'une manifestation le 19 mai.
     
    Au Nigéria, la mobilisation continue.
     
    Le prochain temps fort européen aura lieu à Rome le 14 janvier.
    Ce jour-là sera aussi la journée internationale des assemblées populaires.
     
    Les indignés de Nice prévoit un « Carnaval électoral »
     
    ·Benjamin :
    Vendredi dernier a eu lieu une manifestation devant l’ambassade de Russie, en soutien au peuple russe qui conteste le résultat et le trucage des dernières élections. La police a embarqué 52 personnes, relâchées quelques heures après (NdR : après des contrôles d'identité)
     
    En Hongrie, un changement de système est en cours de réflexion afin de remplacer l'oligarchie.
     
    Au Maroc, le groupe « démocratie nouvelle » aimerait lancé la réécriture de leur constitution, étant donné que le roi a modifié la constitution actuelle de façon à éviter un soulèvement semblable à ceux d’autres pays arabes. (NdR-pb: Pas certaine de l'appelation du groupe. Je n'arrive pas à retrouver de trace sur internet)
     
    ----------------------------

    II. Commission Juridique

    - Rappel par Sophie des différentes formes qu’a pris la répression du mouvement depuis "Occupons la Défense".
     
    - Intervention de l’avocate Maître Brigitte Plaza se définissant comme une  "avocate sans terre" :
    Demande une mise au point : on lui a parlé d’une plainte collective au nom du mouvement. "Qu’en est-il ?" Elle demande à être tenue au courant du contenu de cette plainte et précise qu'il ne peut y avoir de plainte collective au pénal
     
    Elle estime, par ailleurs rencontrer un problème de positionnement vis-à-vis des autres avocats, "mieux installés" qu’elle et rapporte qu'on lui a rapporté qu'ils ne voulaient pas se mélanger. Elle signale que c’est toujours elle qu’on appelle quand il y a un problème sur le terrain, qui se déplace pour les gardes à vue, notamment. 
     
    Elle s’étonne aussi de la conférence de presse du 17 janvier, portant sur l’action en justice de plusieurs indignés, et n’en connaît d’ailleurs pas la date exacte. 
     
    Elle rappelle que les manifestations n'étaient pas interdites et que les confiscations par les CRS étaient illégales. 
     
    Elle pense qu'il faut créer des perspectives, et qu'il ne faut surtout pas faire de différence entre les indignés (logés/campeur, défense/Paris [ndr:Montreuil, Belleville]). Elle note un problème pour l'accès aux informations (plaignants pas ou mal informés, pb d'accès internet). Elle demande où la constituante à été votée.
     
    Elle précise qu'il y aura un procès le 16 janvier non pas pour un rappel à la loi mais en correctionnelle ! Elle appelle à aider avant de parler.
     
    Elle demande à ce que l'AG donne de l'argent aux autres avocats pour qu'ils se déplacent. AG: A soumettre.
     
    - La modératrice intervient pour demander des précisions aux membres de la commission, présents à l’assemblée et rappelle que la commission doit soumettre des propositions à l’AG. S’ensuit une confusion : il y a manifestement des malentendus sur qui est poursuivi et sous quel motif. L'éclaircissement de ces points est remis à plus tard.
     
    -Sophie :
    Confirme que Maître Plaza est la seule avocate à se déplacer.
    Information à propos du « référé » :  il y a une plainte commune en ce qui concerne l’expulsion du 16 décembre quant à la destruction du matériel. Le rassemblement de la Défense était déclaré depuis le 18 novembre. Renouvelé chaque semaine depuis. "Mais il y a un flou juridique : cette déclaration couvre-t-elle le matériel des manifestants ?
    Ce qui est sûr, c’est qu’il était totalement illégal d’expulser les personnes et que c'est une atteinte aux liberté fondamentales. Le juge a jugé le référé irrecevable car les attestations émanaient des manifestants eux-mêmes, mais il a tout de même reconnu que la manifestation était déclarée et qu'il n'y a pas eu de trouble de l'ordre publique. Il faudrait des attestations de voisinage [Ndr:donc en cas de problème il faut que des volontaires demandent les coordonnées des passants au moins?]
    Il va donc y avoir un pourvoi en cassation pour essayer d’obtenir gain de cause malgré tout.
     
    -Renaud :
    Remerciement à Mme Plaza pour le temps et l’énergie qu’elle consacre au mouvement, pour le fait qu'elle se déplace même très tard et qu'elle engage des frais. "Sans elle, les personnes placées en garde à vue passeraient la nuit au poste". [Ndr:Applaudissements.]
    Par ailleurs, il y a une plainte commune mais qui ne concerne pas les gardes à vue mais les violences collectives (gazage...).
    Les plaignants peuvent se retirer quand ils le souhaitent, ce qui empêche leur instrumentalisation. Cette plainte vise à faire valoir les droits des indignés en tant qu’individus et à porter devant les médias ce qui se passe [répression de la liberté d'expression] mais également à obtenir de la justice que la police nous laisse nous rassembler pacifiquement par la suite sans être réprimé: c'est la raison de la conférence de presse.
    AG: A soumettre;
     
    -François :
    Ce n'est pas à l'AG de dire aux avocats comment travailler.
    Propose de procéder à une quête parmi nous afin d’obtenir 300 euros pour défrayer Maitre Plaza de ses déplacements. Maître Plaza ajoute que l’argent récolté doit aussi servir à tous les avocats qui voudraient bien "se déplacer sur le terrain".
    La modératrice demande : "ne peut-on pas convenir d’un principe général qui s’appliquerait tout le temps plutôt qu’une aide ponctuelle ?"
    François répond : "impossible tant que nous n’avons pas de caisse. Pour l’instant, le mouvement n’a pas de fonds propre. En attendant, il est normal de rembourser les frais de déplacement pour quelqu’un qui nous consacre bénévolement du temps mais en effet il faut le prévoir dans la durée."
     
    Grégory (de Bayonne)
    fait partie des plaignants et constate qu’il n’a pas eu de nouvelles de son dossier déposé il y a deux mois.Il y a un problème de communication pour rencontrer les avocats.Il demande une prise de parole des plaignant lors de la conférence de presse.
     
    -Bamba : Rappelle que l'AG est souveraine. Il veut plus d'actions révolutionnaires, il n'a pas à être autorisé pour agir. [Ndr-pb: aucun propos sur la commission juridique noté]
     
    Jean-Baptiste: Défend la conférence de presse au niveau de la légitimité de rassemblement [Ndr-pb: du mouvement ou de la conférence?]
     
    Intervention de maître Plaza, [non inscrite dans le tour de parole] :
    Les  commissions travaillent, l'AG est souverraine.
    les indignés n’ont pas accès au contenu de la conférence de presse et sont mal contactés. Et il faut éclaircir l'orientation de la conférence de presse et coordonner les avocats Elle met aussi en garde contre la procédure de la plainte collective qui pourrait être contre-productive. Enfin elle alerte sur les dénonciations calmonieuses qu'il faut éviter. Evoque l'affaire de Tarnac [Ndr:accusation de terrorisme auprès de militants d'extrême gauche dans l'affaire des caténaires sncf]
     
    -Contre-proposition de Benjamin :
    Maintenir la conférence et organiser auparavant une concertation sur le sujet avec la totalité des plaignants, des avocats et tous les indignés qui souhaitent y participer. 
     
    -Hilmar: 
    Appelle à être conscient;" Rappelez-vous ce pourquoi vous êtes là et dans ce mouvement? Pourquoi, selon vous, sommes-nous une cinquantaine aujourd’hui et sont-ils des milliers en Russie ou en Espagne ? Elle nous aime tous, mais le mouvement ne sert pas à passer à la télé, ni à récolter des médailles ! Ce que nous voulons c’est l’horizontalité, le respect des droits humains, le droit à la dignité [Ndr:cf arrestation du 16-12-11], la paix. Mais si nous ne nous respectons pas entre nous, et si nous n'aidons pas nos camarades, comment les gens pourraient-ils nous rejoindre ? Le mouvement doit lutter pour le changement, une évolution, la naissance du mouvement a pour but l'égalité dans la vie, sans distinction de nationalité ou de sexe, et le respect notamment le respect humain et le respect de la planète, la paix réelle et l'abolition des frontières. on est là pour l'abondance qu'il y a dans nos coeurs, le droit à un foyer,le droit à une nourriture saine. Les lois ne servent à rien pour assurer l'égalité de tous. Soyez généreux et réfléchissez"
    [Ndr-pb: aucun propos sur la commission juridique noté, mais intervention pour calmer le débat]
     
    -Me Plaza [Ndr:Provoquant une semi-colère de la personne responsable du tour de parole]
    s’excuse pour ses remarques précédentes car elle a confondu Sophie et Mathilde (NdR :qui font partie toutes deux de la commission juridique). elle n'a rien contre la commission juridique, mais elle souhaite une meilleure coordination, et une fusion des actions juridiques (squat, Défense, 16 décembre...). 
    Elle est d'accord avec la conférence de presse s'il y a une réunion avant (cf CP de Benjamin)
    Rappel : le 16 janvier prochain, il va y avoir un procès, elle appelle à un rassemblement (devant Nanterre). Selon les sources de Sophie, il s’agit d’un simple rappel à l’ordre et non d’un procès. Toujours est-il que, selon Me Plaza, 3 personnes comparaissent devant le TGI (Tribunal de grande instance) de Nanterre et elle dit que ce n'est pas pour un rappel à la loi mais  bien en correctionnelle. Elles étaient réfugiés dans un squat à Nanterre et sont accusées d’avoir endommagés un bien immobilier. Me Plaza demande à ce que ces indignés ne soient pas traités à part, du fait de leur statut de sans domicile fixe.
     
    -Marc (Scribe 3) : Le but du mouvement n'est pas de faire de l'audimat : Décider d'une conférence de presse ne peut se faire qu'en fonction du contenu qu'on veut faire passer.
     
    -Point technique de François : 
    Il rappelle que la conférence est prévue depuis longtemps déjà. Elle aurait lieu a priori le 17 janvier, dans un lieu à déterminer. Et ne concerne que les événements du mouvement jusqu’à la destruction du dôme [NdR: samedi 26 novembre], pas au-delà.
     
    Il note que les campeurs de la défense ne sont pas au courant de la conférence de presse, il faut leur en parler (Ndr:A relayer]
     
    Laura(Scribe1): Elle précise qu'il y a manifestement eu un problème dans l'envoi des mails aux plaignants de la Défense, à propos du 4-11-11 mais l'envoi a bien été fait.
     
    --> CONSENSUS DE L'AG en faveur d'un appel au soutien des 3 personnes qui vont comparaître le 16 janvier prochain, à 10h30 au TGI de Nanterre. Et en faveur de l'organisation d'une réunion préalable à la conférence. A relayer auprès de ceux qui ont pas internet.
     
    Brigitte Plaza, "en tant qu'indignée":
    A demandé si une plainte collective engageait l'ensemble du mouvement? Elle a réclamé plus de coordination et a parlé d'un problème de pouvoir.
     
    Réponse de Nico:
    Les avocats parlent pour les plaignants.
     
    ----------------------------

    III. Groupe de travail (GDT)

     
    ·Commission communication
     
    Nicolas : gros problème d’hébergement du site « paris réelle démocratie ». Nous sommes pour le moment hébergés bénévolement par une structure qui nous a alerté depuis septembre sur le fait qu’elle ne pouvait continuer indéfiniment. Depuis septembre, la commission logistique cherche une solution. Mais il y a,  à présent, urgence : la semaine prochaine, nous pouvons nous retrouver sans site ! Il en va de la responsabilité collective ! Il faut un compte pour payer l'hébergement  (NdR :une solution est envisagé via la création d'une amicale, voir plus bas)
     
    Jean-Baptiste: 
    A rappellé l'appel international aux Apop, à la marche sur Rome et la marche vers Paris. [Ndr-pb: Il a demandé à ce que la commission réseaux s'en occupe]
     
    Yannis rapporte les propos de Jeremy (ayant été retenu et exploité par la sncf):propose une assemblée populaire ayant pour thème les présidentielles, le 14 janvier
     
    Contre-proposition de Benjamin : il vaudrait mieux choisir pour thème l’assemblée populaire, «Qu'est-ce que la démocratie réelle»
    Il rappelle également qu'il y a un appel à « occupons pôle emploi » le 17 janvier.
     
    Le modérateur rappelle les deux propositions de sujet pour les APop :
    La deuxième proposition est votée et adoptée. Le vote de la première proposition n'a pas été effectué.
     
    Cécile : le 12 janvier, rassemblement pour Haiti. Proposition d’une manif/marche le soir, voire dans la nuit, pour une action atypique.
     
    Adèle : rappelle qu’il n’y a pas besoin d’être nombreux pour occuper les banques et qu'on peut occuper les mac'do, les starbuck... pacifiquement, on doit « Occupy everything ! » 
     
    Modératrice : il faut un groupe de travail pour préparer les actions du 14 janvier. Les propositions de lieux (Stalingrad ? Hôtel de Ville ? barbès ?), et d’horaires (15h ? 18h ? 21h) fusent. Des volontaires sont mandatés pour préparer ces actions du 14 lors d’une réunion, mardi 10 à la cité universitaire internationale à 20h. [Ndr:Consulter agenda pour confirmation] 
     
    Juliette est plutôt opposé au fait que les actions se passent le soir, car le public a plus de chance d’être familial et nombreux en journée. La nuit, il y a le problème des horaires de métro/RER, l'insécurité et il y a plus d'alcoolisés (y compris dans le mouvement). "Vendredi dernier, on a été gazés dans le métro parce que quelques-uns étaient excités et avaient bu."
     
    -Faïma : compte-rendu de la manifestation de soutien à  Hakim Ajimi. Le jugement sera rendu le 16 janvier. [Ndr: Pour plus d'information : http://www.facebook.com/pages/Soutien-des-Indign%C3%A9Es-de-Paris-pour-la-V%C3%A9rit%C3%A9-et-Justice-pour-Hakim-Ajimi/292144580837738
    Malgré le refus de la manifestation, la marche a tout de même eu lieu (sans utiliser la voie publique). Les tracts ont été bien accueillis. Par contre, il y a eu peu de monde et elle estime que l’action prévue la veille, bien qu’intéressante, a dispersé nos forces. Elle demande plus de cohésion dans l'agenda.
     
    Par ailleurs, elle informe que les indignés qui le souhaitent sont invités au siège du FSQP (Forum Social des Quartiers Populaires), porte de Montreuil, mardi à 18h30 pour la suite des événements quant au soutien de la famille Hajimi. http://fsqp.fr/
    [Ndr-pb : il a été également proposé un rassemblement le 20 Janvier ...]
    Pas d'opposition.
     
    Il a été proposé de faire un GDT « quartiers populaires » pour le developpement local.
    Sophie : dans le cadre de cet ancrage local a rappellé qu'il y aurait une assemblé de quartier le 21 janvier à Belleville (place à côté du métro Belleville) à 14H.
     
    ----------------------------

    IV. Prochaine AG et Secretariat

    1.AG du dimanche 15 janvier:

    5 lieux proposés:
    -Beaubourg
    -Stalingrad-rotonde
    -Hôtel de ville
    -Hall du 104 Métro 'riquet' (couvert)
    -Au Pablo Picasso à 300m du Parvis de la défense (beaucoup d'habitant y passent).
     
    Il a été décidé de se réunir à Nanterre au 120 Pablo Picasso le 15 janvier, et dans le hall du 104 le 23 janvier. (centquatre, 104 rue d'Aubervilliers / 5 rue Curial - Paris 19e arr. métro Riquet ou Marx Dormoy) (L'heure n'a pas été consensuée, 15h, celle de la précédente l'a été)
     
    Il a été noté qu'il fallait relayer l'information auprès de ceux qui n'ont pas internet.
     
    Remarque de [] : La caravane Bretagne arrive à Paris le week-end du 14/15 janvier pour les JA Pop.
     

    2.Secrétariat:

    Ont été mandatés par les 40 personnes présentes sans opposition pour s'occuper du secrétariat:
    Laura, Jean-Baptiste et Nordine.
     
    ----------------------------

    V. Tour de parole libre.

     

     1.GDT constituante

    Francois, Benjamin du GDT Constitutante:
    Ils ont distribué à tout le monde le texte d'appel à une Constituante
    Le GDT a été acté que :
    1.Dans les bureaux de votes à la présidentielle, il sera posé par référendum  la question: "Voulez-vous une nouvelle constitution écrite par et pour le peuple ? ".
    2.Un cahier de doléance sera mis en place sur les lieux de vote.
    3.Les dates seront Du Samedi 14 au  Dimanche 22 avril 2012 et du Samedi 28 avril au  Dimanche 6 mai 2012
    4.Cette idée de Constituante est déjà bien en place: A Metz (vote en cours), Lyon, Quimper (vote en cours), Nantes,Strasbourg,...
    5.Des réunions préparatoires ouvertes à tous (comme le GDT) auront lieu les week-end du 4 et 5 février et du 7 et 8 avril. 
    La 1ere réunion à Paris aura pour but de définir:
    -L'organisation du référendum et ses fondements
    -Les pistes de réflexion post-référendum
    -Les villes acceuillant les réunions suivantes. (Les réprésentant de Clermont-Ferrand ont proposé leur ville).
    La deuxième réunion finalisera les points de la première réunion.
    6.Lancement d'un appel vidéo.
    7.Proposition d'un site de recencement des lieux de vote et de cahier des charges, l'intégration du rassemblement des débats sur ce site n'ayant pas été encore actée (discussions). Plusieurs volontaires ont été informés à propos de ce site, tout autre volontaire peut joindre le GDT.
    8.Prochaine réunion le vendredi 13 janvier 2012 - 19:00 Lieu :4 boulevard Magenta, Tabac de la Bourse, métro République.[Ndr:Possibilité de déplacement du rdv au samedi ou au dimanche, vérifier l'agenda le jour même]
     
    Il a été demandé quand il avait été acté d'entreprendre la Constituante.
    (Lors de la précédente assemblée à Beaubourg : Note de marct, alors secrétaire)
     
    Faïma:Opposition:<<c'est électoraliste et réformiste, ca ne représente pas l'esprit du mouvement>> c'est faire le jeu des politique et accepter le système.
     
    Hilmar a rappellé les buts du mouvement (voir plus haut).
     
    Cécile : Accord:<<C'est un projet révolutionnaire surtout si ammené au moment des élections>> Elle souhaite que des questions comme le nucléaire ou la dette soient aussi posées. Elle propose de surveiller les bureaux de votes comme en Russie, et de faire des manifestations nocturnes pour le deuxième tour.
     
    Bamba : <<Il ne faut pas mettre la charrue avant les boeuf: les GDT travaillent, l'AG décide. On ne surveille pas les élections car on ne les reconnait pas. Il faut mettre en pratique la démocratie réelle.>>
     
    François : Réponse Faïma: On améliore pas on refait TOUT avec la population entière, et pas dans une institution.
     
    Claude : Réponse à Faïma:Parle du problème des médias, on ne joue pas leur jeu mais on a le droit de recréer, et propose un 'Occupy Media' (Occupation des locaux). Concernant la Constituante, c'est une proposition sociétale, et il existe déjà un cahier de doléance en Espagne (fait lors de la marche vers bruxelles '150').Il attend un site internet évolutif. Il désire une action forte et une occupation officielle.
     
    Jean-Baptiste : C'est un projet important, un autre discours que les élections, mais il y a un problème de cadre et un risque de reproduire la même chose.Il alerte sur deux dangers : De retomber dans une stratégie électoraliste traditionnelle, donc les Constituants doivent être choisis après le référendum, et précise la difficulté d'une Démocratie réelle dont l'expérience évolue ainsi que les projets et dispositifs. [Ndr-pb:La rédaction ne doit pas aller trop loin avant le référendum?]
     
    Brigitte P.:S'il y a un mouvement indigné international c'est que les gens ne se sentent pas réprésentés.En Espagne Action directe (différent du triste action direct français) avait lutté pour la libre révocation des personnes mandatées exercant mal leurs fonctions. Elle considère que la Constituante est une super arnaque. Elle critique le besoin financier logistique, le fait que le GDT se mette en place pour préparer sa propre accession au pouvoir et se permettre de négocier leur carrière avec les politique.[Ndr : Beaucoup d'oppositions dans l'Assemblée]. elle critique la légitimité et la capacité à rédiger une Constituante, et que l'on devrait écrire des propositions [ Des participants demandent de lire le texte distribué] [Ndr-pb:mes notes='Avant présidentielle:sujet pourquoi pas vote'... pas compris]
     
    Benjamin : Il faut arrêter de parler de référendum et distinguer Consitutante [Ndr-pb:plus tard?] et processus constituant [Ndr-pb:en ce moment?].Il n'y a rien d'électoraliste dans le procédé.Il parle du problème des textes validé à une AG puis invalidé à une AG suivante (NDR : La décision d'une Constituante a été unanime fin juillet, a fait l'objet de CR et d'un tract. Quelques jours plus tard une autre assemblée s'y opposait, avec comme seul argument "C'est trop tôt").De toute façon des initiatives spontanées locales sont déjà en route, indépendamment de Paris. Le nombre actuel de participants au Mouvement ne suffit pas à acquérir une légitimité au sujet d'une Constituante, d'où un référendum.
     
    Nathalie:Il faut penser aux fondamentaux (amour, pacifisme...) les définir et agir. Il faut être conscient, et respecter les débats. Elle défend le vote blanc [NDR quelques oppositions car le sujet a déjà fait l'objet de débats en septembre].
     
    marc : Fait remarquer que dès juillet, un changement complet a été demandé : La démocratie, c'est par et pour le peuple, donc quand le peuple fait ses lois. Mais il fait part du problème de la mémoire du mouvement, certains oublient ce qu'ils ont voté. Il parle du problème du respect, des médias qui nous utilisent : Il faut se coordonner pour un contenu donnant la priorité à la parole collective.Il attire l'attention sur la nécessité de se méfier des défauts de la Constitution existante, qui empêche la démocratie en imposant un système représentatatif. On doit évaluer les magistrats, puis voir à les tirer au sort.Comment faire une Constituante ? Ensemble avec des personnes mandatées impérativement et révocables.
    Héritage de 1789: la séparation des pouvoirs. A partir du moment où ceux-ci ne sont plus déterminés la Constitution n'est plus. Elle a été invalidée par ses propres fondements, elle n'a plus de légitimité. Si l'on souhaite un état de Droit, Il faut une Constitution.
    Pour s'opposer valablement au balayage du Droit existant en corrigeant au fur et à mesure, il faudrait créer, faire des contre-propositions de Constitutions. A défaut, et c'est la démarche amorcée publiquement par le Consensus de l'Assemblée du vendredi 4 novembre 2011 sur le parvis de la défense, la création d'un autre monde a commencé en Droit, par l'énoncé solennel des Droits de la femme et de l'homme.
    Il a également évoqué le problème des despotes et de la censure internet.
     
    Délia: Il ne faut pas aller trop vite, ne pas faire n'importe quoi.
     
    Adelle : A propos de Liberté-Egalité-Fraternité, elle précise que la Constitution doit être un projet global et local, mais surtout local, à faire tous ensemble, sans oublier l'histoire des Constitutions et le problème 'sarko'.Elle rappelle que les droits aux débats et le devoir de débattre existaient déjà à Athènes. Il faut surveiller la police et l'état et avoir accès à toutes les décisions et prises de décision.
     
    Yan (Scribe2) : Il précise que travaillant dans le GDT Constituante, il n'envisage pas un processus national car il ne règlerait en rien les problèmes de guerre économique et l'abolition des frontières ou encore le problème du Tiers-monde [et du quart monde]. Il n'envisage ce processus que dans un cadre global/mondial car c'est le seul moyen de lutter contre les institutions comme l'ONU et son droit de véto inacceptable, faire appliquer la Déclaration des Droits de l'Homme [, l'OMC, FMI... et sutout le capitalisme].Il souhaite des états généraux mondiaux démocratiques afin de synthétiser les principes constituants (sans la nécessité de constitutants rédacteurs mais synthétiseurs de débats).
     

    2.Autres sujets

    Relais de scribes (JB et Marc).
     
    Marche sur Rome. Il y a des vols pas chers. Besoin de matériel pour réaliser des banderoles.
    La défense, çà continue. on a besoin de soutien. Il y a régulièrement des actions. Mais on a desoin d'aide pour les améliorer.
     
    Christophe : L'ambiance a été chaleureuse et familiale le 25 décembre (NdR, même Olivier le pote à Bilal était venu ;)
    Etre solidaire des expulsés et de tous ceux qui dorment dehors.
    Toutes celles et ceux qui veulent réfléchir et agir ensemble à ce sujet sont les bienvenus dans le groupe de travail logement.
    Il y a urgence.
     
    François  : informe sur un rendez-vous lundi à 18h rue du chaudron, métro Louis  Blanc, au siège des verts à Paris, à l'invitation des coopérateurs qui  veulent faire une vidéo sur RDM.
    Informe sur l'occupation de pôle emploi le 17. Le contacter pour avoir le contact d'Evelyne pour préparer le 17
     

    Compte rendu de la commission logistique

    Jean-Baptiste  : Constatant que le fonctionnement actuel avec trésorier et comptable  ne permettait que le liquide et que le besoin d'un compte devenait  urgent pour le site internet, considérant l'opposition radicale et  légitime à la transformation du mouvement sur Paris en une association,  nous avons décidé de former une structure purement technique s'interdisant d'appeller à récolter et s'interdisant d'utiliser des  fonds. Cette structure sera constituée sous forme d'association à nombre  de personnes fixes, trois, non rémunérées, dont les rôles sont tirés au sort. Ces membres sont désignés et révocables par l'Assemblée de Paris.  Cette structure s'oblige à rendre compte à l'Assemblée de Paris.  Rahyane, Alain et Jean-Baptiste sont mandatés à l'unanimité.
    Consensus.
    (NdR : Pas de demande d'intervention ou de précision supplémentaire)
     
    Natalie : Maintenant que le monde entier se lève, bravo à tous les citoyens ! Ensemble, on va faire des miracles !
     
    (NdR : La liste de tour de parole est achevée)
     
    Ndr:Les rendez-vous entre dimanche et aujourdh'ui (mercredi) n'ont pu être relayés suite à la migration du serveur DRM, et du manque d'expérience des scribes qui auraient dû lister les évènements et les publier avant la rédaction du CR. Toutes nos excuses.
  • Auteur

    yann
  • Sharethis

  • Vues

    Vues: 1 933